ACTUALITÉ

Les fonds de Géraldine Métifeux (Alter Egale) pour faire face à  l'inflation

H24 : L'inflation revient tel un serpent de mer. Vos clients sont-ils inquiets ?

Géraldine Métifeux : C'est clairement un sujet à la mode. D'autant que c'est souvent l'explication phare donnée lors d'une journée de baisse des marchés actions ou de tension sur les taux US (en général).

Mais, sincèrement, l'idée que nous puissions enfin bénéficier d'une inflation vertueuse, que nous attendons depuis 13 ans désormais, n'effraie pas nécessairement et en tout cas pas nos clients. Bien sûr, il faut que cette inflation soit raisonnable et pas qu'elle ressemble à celle qui frappe le Venezuela.

Mais nos clients comprennent très bien qu'une inflation à 3 ou 3.5% apportera plus d'avantages que d'inconvénients dans notre monde en sortie de crise. Pour simplifier, nous pourrions aussi considérer que plus d'inflation c'est plus de rentrées fiscales, donc une dette plus facile à rembourser pour nos Etats.

Et si nous raisonnons au niveau de nos clients et notamment ceux qui sont très endettés en termes immobiliers, l'inflation leur sera très bénéfique.

Après, naturellement, une inflation pourrait rebattre les cartes de l'allocation d'actifs en permettant de rendre pertinent à nouveau d'autres actifs que les actions à court terme. Là encore, nous y voyons plutôt un avantage.


H24 : Avez-vous l'arme, la martingale, la parade pour couvrir le risque d'inflation ?

Géraldine Métifeux : Curieusement, alors qu'effectivement les marchés actions seraient forcément un peu chahutés à court terme par une retour de l'inflation, à plus longue échéance, nous considérons que les actifs les plus corrélés à l'inflation demeurent tout de même les actions.

En effet, les sociétés répercuteront (nécessairement) l'inflation sur leur prix, donc sur leur chiffes d'affaires, donc sur les dividendes, etc.

Les fonds actions internationales avec des devises fortes nous semblent ainsi être un bon moyen de couvrir un risque inflationniste. Choisir les bons gérants et donc les bons fonds sera encore plus pertinent dans la période à venir.

Là encore, le CGP a et aura pleinement son rôle à  jouer, plus sans doute que des algorithmes.

Concernant les fonds actions que nous retenons actuellement, ils sont divers et peu corrélés entre eux tels que :

Carmignac Investissement

Sillage (OTEA Capital)

Eleva Leaders Small & Mid Cap Europe

Ginjer Actifs 360

Norden SRI

Varenne Global et Varenne Valeur


Et, nous allons diversifier avec sans doute des fonds obligataires car ils offriront de meilleurs rendements qu'actuellement. Nous proposerons des fonds de la gamme crédit chez Carmignac par exemple.

Enfin, nous verrons, dans une telle configuration comment se comportent les fameuses cryptomonnaies, actifs purement spéculatifs à date.


H24 : Plus généralement, à  l'orée d'une nouvelle phase d'ouverture des économies, que conseillez-vous à vos clients ?

Géraldine Métifeux : Nous avons proposé, ce trimestre, à nos clients de couper les plus-values des fonds actions sur lesquels ils sont investis et ce car le rebond depuis le point bas de mars 2020, est tout simplement spectaculaire.

Nous ne craignons pas nécessairement un retournement de tendance mais que la route vers la croissance économique mondiale soit parfois un peu chahutée.

Dans ce même cadre, nous avons proposé d'initier des lignes actions, en coupant certaines lignes de fonds flexibles dont nous savons qu'à date leur moteur est principalement actions, vers des fonds pays type US ou Chine. Avec parcimonie évidemment et pour ceux dont l'horizon d'investissement et le profil s'y prêtaient.

Et nous préférons les fonds et les sociétés de gestion qui ont réellement un pied ou deux sur place comme :

JP Morgan AM pour la Chine

OFI AM pour les US (OFI Invest US Equity)


Et comme évoqué précédemment, nous allons rester attentifs à l'offre en matière de produit de taux dès que l'horizon se dégagera .

Enfin, pour couvrir une exposition actions, nous continuons de mettre en avant des produits structurés dédiés, de type Autocall Phoenix, avec un sous-jacent actions (titres ou indices) car ils permettent de délivrer des coupons dans le cadre de baisse modérée (20% sur des indices et 50% sur titres). Pour nous assurer les meilleurs prix et donc les meilleurs rendements pour nos clients, nous faisons appel à notre broker préféré (Zenith Capital).

LIRE AUSSI

Nous contacter

Adressez-nous un message, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

*Mentions obligatoires. Consulter notre politique de confidentialité.