ACTUALITÉ

Sociétés de gestion : les gagnants et les perdants de 2020

H24 : 2020, une année à oublier ou pas ?
Géraldine Métifeux : Celle-ci va être difficile à oublier...
Mais, sincèrement, cette année est au fond assez riche dans tous les sens du terme.
Le métier de conseil en gestion de patrimoine est toujours central pour les clients quand les temps sont troublés.
D'autant que les clients disposent souvent de plus de temps, faute de loisirs accessibles en confinement, c'est donc pour eux l'occasion de se poser certaines questions relativement à leur organisation patrimoniale.
En résumé, ce sera une année avec une collecte moins forte qu'en 2019 mais avec une activité très soutenue et un chiffre d'affaires proche de l'an dernier, qui Était une année record nous concernant.

H24 : Votre cabinet Alter Egale va fêter ses 16 ans, que prévoyez-vous ?
Géraldine Métifeux : l'événement festif que nous organisions chaque année avec nos clients, nos partenaires et nos amis, est tout simplement impensable en cette période de crise sanitaire. Nous le regrettons, évidemment.
Nous allons donc profiter de cet événement pour promouvoir une campagne de don au profit de la recherche, nous avons choisi d'accompagner l'Institut Pasteur. [Ndlr H24 : CLIQUEZ ICI pour soutenir cette initiative]
Une année 2020 que nous avions commencé par une campagne de dons au profit de l'Institut Gustave Roussy et que nous terminons par une nouvelle mobilisation.
Nous avons pleinement conscience d' être des privilégiés et au-delà de promouvoir des fonds ISR ou ESG, nous pouvons nous-mêmes agir à notre niveau en ce sens.

H24 : Le cadeau de fin d'année, ce serait ?
Géraldine métifeux : Le mien ? Une recrue de qualité en matière commerciale pour Alter Egale.
Si on quitte le terrain professionnel, qu'on puisse enfin utiliser notre abonnement au Parc des Princes J

H24 : Stop ou encore : Les structurés ? Les fonds flexibles ? La gestion alternative ? Les SCPI ?
Géraldine Métifeux : Les structurés, en Phoenix avec forte protection du coupon , oui, encore.
Les fonds flexibles, plus difficile d' être convaincue même si la récente fièvre actions pourrait leur redonner un peu de lustre.
La gestion alternative, je pense que la modération est de mise surtout si on privilégie une gestion actions.
Le périmètre SCPI est si large que c'est toujours pertinent d'en détenir et sans doute que les acquisitions à venir profiteront des effets de marché. Si certains craignent une baisse durable des prix du loyer et donc du foncier, naturellement cela profitera aux SCPI qui ont besoin d'acheter.

H24 : Nous sommes presque à la fin de l'année, s'il devait y avoir un grand gagnant et un grand perdant en 2020 parmi les SGP, qui serait-ce ?
Géraldine Métifeux : commençons par le perdant, clairement, c'est H2O. Néanmoins, ils ont été les gagnants des 7 dernières années.
Et sans doute que la plupart des sociétés de gestion de SCPI sont assez perdantes cette année.
Le gagnant, indéniablement c'est Carmignac Gestion. D'autant que peu aurait parié sur eux en 2019. Cette société a prouvé qu'elle savait se réinventer et performer toutes classes d'actifs confondus.
On aurait aussi pu citer JP Morgan AM qui a également très bien performé sur bon nombre de ses classes d'actifs (JPM Global Healthcare, JPM US Technology, JPM Global Macro Opportunities).



Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.

LIRE AUSSI

Nous contacter

Adressez-nous un message, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

*Mentions obligatoires. Consulter notre politique de confidentialité.